L’automne au tambour: la vague-1-

***

La vague la plus belle est celle qui viendra après: dans quelques minutes, quelques heures passées bien campées sur le sable , demain ou un jour.

La vague est fascination lorsque le regard rentre en elle.

***

***

Vague de vague l’automne

A cris du vert, du bleu

 Vrombit du blanc et du sable

En gros bouillons-choc-

Dans le chaudron de la mer-lame

de l’été indien la crème, la mousse-rousse-

Lie la langue à l’émeraude-vertige-tangue-

Et dentelle glisse de l’épaule-casse

 la vague-du mur retombe-dégouline-

Déferlante la lame-en barre

à la lèvre-vague à perle-

Au corps de l’œil-rouleau-

 Roulis-tambour-à l’assaut-fracas-

Se brise, s’aiguise, s’immisce le regard

Vague, vague vaga-bonde

Choc-vertige toujours

Irrespectueuse et glauque-verte cadence

 franchit le mur de son

  de la nuit- Et toujours verte à bleue

Cavalerie, à compter

les dos, les creux- Tensions en clair semées de blanc

au ressac du soir, marée- furie ou paroxysme-bonheur.

Maïté L

***

 ***

Le Grand Crohot(33)

*******

Tags:

26 Responses to “L’automne au tambour: la vague-1-”

  1. Dominique Hasselmann Says:

    Ces vagues s’agitent et s’enroulent, et font naître les mots qui en sont comme une nouvelle marée.

  2. JEA Says:

    Je ne vous cacherai pas éprouver une tendresse particulières pour les vagabondes…

  3. colo Says:

    Me plonger dans des éclats de vagues, de sable, en bleu-vert et blanc….un délice!
    Les photos sont d’une superbe transparence, merci.

  4. fifi Says:

    « La vague est fascination », vos images et vos mots me consolent de ne pas avoir vu la mer depuis un bon bout de temps. Je crois qu’on éprouve une grande paix à suivre des yeux et avec ses oreilles les mouvements, l’écume, le ressac des vagues, à accompagner de tout son notre être, l’éternel mouvement. Merci !

  5. gballand Says:

    je vois que vous vous essayez à la poésie des mots composés. Serait-ce le mouvement des vagues qui les suggère ? intéressant, cet exercice de style.

  6. Archibalt Says:

    La mer qu’on voit danser le long des golfes clairs
    A des reflets d’argent, la mer
    Des reflets changeants sous la pluie

    La mer au ciel d’été confond ses blancs moutons
    Avec les anges si purs, la mer
    Bergère d’azur infinie

    Voyez près des étangs ces grands roseaux mouillés
    Voyez ces oiseaux blancs et ces maisons rouillées

    La mer les a bercé le long des golfes clairs
    Et d’une chanson d’amour, la mer
    A bercé mon coeur pour la vie
    (…)

    J’ai eu une envie irrépressible il y a deux jours. Je suis allé la voir, et bien qu’ayant pris mon appareil, je n’ai pas fait de photo. Trop de monde sans doute (du côté de Biarritz).
    Tes mots reflètent une grande liberté 🙂
    Bises (marines)

  7. Alienor Says:

    @ Dominique Hasselmann
    L’arrivée des mots se forme peu à peu, sans contrainte ou comment revivre en mots la forte marée.
    ***

    @JEA
    Le côté rebelle, sauvage, insaisissable n’est pas pour me déplaire non plus.
    ***

    @colo
    la transparence: un de mes objectifs à rendre au plus près de la vague. Merci.
    ***

    @fifi
    vivre loin de la mer, mais tout simplement de l’eau serait pour moi difficile. Déjà un petit pont rose ferait l’affaire. Une fontaine m’immobilise. Un cours d’eau aussi, serait-il un torrent!
    ***

    @gballand
    comme je me fixe des objectifs d’instants » de prise » de vague, je me fixe des objectifs de restitution en mots. Je ne pense pas technique, je pense plutôt musique des mots et rendu du mouvement perpétuel. Après lecture de votre message, j’ai relu mon écrit et il m’apparaît que la lecture peut en être plurielle: à cheval sur les allitérations, les mots composés ou sur les coupures correspondant au moment où la vague explose, casse.En fait, j’accorde de l’importance, dans ce texte au rendu de lecture à voix haute.
    ***

    @Archibalt
    comme tu as bien fait!
    Parfois, je pars au bord de la mer avec l’idée que j’ai déjà fait pas mal de clichés et que je vais tout simplement profiter de la marche, de l’air iodé qui m’est nécessaire et de la lumière et puis il y a la réalité…
    Ce jour-là, il y avait du monde dans l’eau comme en plein été, mais mon corps-à-cœur avec la vague sait se faire duo intime. Hormis les surfeurs, j’arrive à ne pas faire de photo de baigneurs.Il faut dire qu’ils évitent ce que je recherche: la puissance extrême de la vague.

    Merci aussi pour les paroles de cette chanson- culte

    Parfois, j’ose être libre d’expression.Bises iodées ( ce sont les meilleures pour la thyroïde, et donc pour le moral!)
    😎

  8. sergio Says:

    J’ai comme le sentiment d’être emporté par les vagues pour une errance vague vagabonde dont chacun ignore le début et ne peut imaginer la fin, c’est fascinant !

  9. Ladyapolline Says:

    Ahlala ! … C’est magnifique, tout simplement … tes images sont sublimes et tes mots sont la voix des vagues … Tu m’enchantes.
    Mille amitiés

  10. marty Says:

    superbes images de vagues, toujours fascinantes et toujours
    différentes !

  11. Alienor Says:

    @ Sergio
    laisse-toi emporter, toi le marin qui empruntes souvent les chemins de mer.
    C’est d’autant plus fascinant pour une « terrienne ».
    ***

    @ Ladyapolline
    merci, merci.

    Tu sais il y a deux mots qui « m’enchantent » :

    et ils appartiennent à la langue espagnole:
    encantar(justement) et espuma car avec ce dernier mot, on en a plein la bouche et c’est l’écume, celle qui explose et prend tout le champ visuel.
    ***
    @marty
    Bienvenue sur mon site.
    C’est bien cela, le renouvellement des sensations à chaque passage sur la plage.

  12. Lautreje Says:

    tes mots sont proches de la vague, comment as-tu fait pour l’écouter à ce point ?
    merci pour cette marche iodée !

  13. Alienor Says:

    @ Lautreje
    je dirais: patience, ténacité et oubli de soi au point de presque prendre racine dans le sable et plonger avec l’objectif au cœur de la vague.

  14. Veronica Says:

    Merci pour ces rejets de vers en vagues, Aliénor ! tant de passion sous tes mots … c’est voyageur et me rappelle qu’il y a si longtemps que je n’ai pas regardé une vague en face, ni bu, ni pris la mesure de sa musique magicienne …

  15. LH Says:

    j’attendrai donc la prochaine …

  16. Maria-D Says:

    MAGNIFIQUE.

  17. omillou Says:

    Tu es la dame de la mer.
    JE SUIS SUR QUE DANS UNE AUTRE VIE TU ÉTAIS SIRÈNE, rappelle toi.
    C’est très jolie, sacrées photos
    bisou

  18. marithe Says:

    Liberté des vagues … Liberté des mots …
    Liberté des mouvements et enroulements …
    Liberté des couleurs … Liberté des musiques …
    Chatoiements et forces …
    Je me laisser happer sans aucune résistance …

  19. Alienor Says:

    @ Veronica
    je comprends!Il m’est arrivé la même chose avec la montagne. Lorsque je l’ai revue cet été, cela faisait si longtemps que je ne l’avais vue!
    ***
    @ L.H
    la prochaine et les suivantes: j’ai beaucoup de mal à choisir…
    ***
    @ Maria-D
    merci
    ***
    @ Omillou
    dame face à la mer le plus souvent possible.
    Sirène dans une autre vie? Ce serait un comble pour moi qui n’aie pas le pied marin. Une sirène devenue terrienne peut-être pour les beaux yeux d’un prince: va savoir!
    ***
    @ Marithé
    Sur les vagues profondes
    sur le sable fuyant
    sur l’océan en rage
    j’écris ton nom
    (en pensant à Eluard)

  20. Armando Says:

    Ça y est. Je me crois chez moi. Les pieds dans le sable. Et je souris.

  21. Kh. Says:

    je ne sais plus où j’ai posté mon précédent message… Tu vois, ça ne s’est pas arrangé. J’ai la même adresse mail qu’avant, mais chez sfr.

  22. Alienor Says:

    @ Armando

    Tant mieux Armando. Les images et les mots ont au moins ce pouvoir de nous faire revivre des moments heureux.

  23. Alienor Says:

    @ KH

    Tu avais laissé ton message ici:
    http://www.eclats-de-mots.fr/2011/11/24/dis-leur/
    et je t’ai répondu.
    J’avais repéré ton adresse mail depuis mon site.
    PS: je t’ai envoyé un mail mais il semble que tu ne l’aies pas reçu. pourtant j’ai fait un copié/collé de ton adresse mail.

  24. Kh. Says:

    avec celle-ci ça devrait marcher

  25. Alienor Says:

    @ Kh

    message envoyé!

  26. zpfiqa Says:

    vh4t2C , [url=http://ukmsznwqxwxg.com/]ukmsznwqxwxg[/url], [link=http://tezxacwdahkq.com/]tezxacwdahkq[/link], http://qrsblzenpfit.com/

Leave a Reply