Le port de Sète

© Le port de Sète 61×38/* Marithé*

http://cerisemarithe.wordpress.com/2012/08/16/le-port-de-sete/

et ce que ce tableau m’a dit à l’oreille…

 

Sète

Était-ce le reflet

 Des cabanes colorées  échues à  la margelle de l’eau ?

Était-ce du ciel de traîne

La réponse de la terre à mer en damier

Pianotant la caresse d’un ultime souffle d’air ?

Tout se consume, s’unifie, se joue furtivement

sous la coque du bateau majestueux effaçant le mouillage.

Et puis

l’Univers finement poudré,

se répand

 dans la lumière irréelle du rêve.

S’offre alors une heure incertaine

le velouté du silence, la profondeur invisible

Tandis que perle le couchant chaleureux

inondé

De ciel-vert- ou d’eaux sémillantes

La part de Sète-ou d’ailleurs- la vie suspendue dans ses reflets,

Sans un frémissement.

Là, le géant posé sans une ride

pour un baiser de nuit

Aux cabanes.

Les mâts qui leur disaient oui

Qui leur disaient non

C’était au temps d’avant

Dans l’outre primitive du plein jour.

Puis désormais ils scandent doucement l’harmonie

 Immobile…immobile…immobile.

 

© Maïté L 10/09/2012

***

Oter des maux aux mots

Idolâtres et sans repères, les Noms Dupes errent,
De leurs combes et leurs failles. Arrondis les caps,
Droit devant, aligne les passes d’un port clément,
Sans mal de terre, encore en vie tout simplement.

Fi des dérives, de destruction et sur le môle repose
Les pieds là où tes jambes te porteront. Contemple
Sans nostalgie les reflets irisés d’huiles odorantes,
L’étrave de ton esquif, la proue rouille du chalutier.

Œil sans orgueil sur la mer, sans ton désordre, elle
Demeure. Adieu ne convient et à jamais fleure trop
Vulgaire. L’eau saline garde ta coque de noix à flot.
A quai hume le rivage la foule les enfants et dévore.

Dans ce jardin, garde un peu de ta folle sauvagerie,
Sème un rien d’harmonie. Sans mépris mélange toi,
Avec respect vas ton chemin selon ton goût. Dépose
Tes peurs, ta timidité, et fais droit au temps à courir.

Frantz

 

***

Le Ciel, l’Eau, les Reflets,
Jeux de couleurs, Nuances en fondus,
Ici ou ailleurs,
Un peu de liberté…
Autant de prétextes-espoirs,
Espoirs d’une atmosphère qui désire émerger
Et faire naître sensations, émotions, rêves…
Tout est calme… Le temps est suspendu…
Dans l’attente d’une harmonie nacrée …

Marithé

Tags:

29 Responses to “Le port de Sète”

  1. marithe Says:

    Le Ciel, l’Eau, les Reflets,
    Jeux de couleurs, Nuances en fondus,
    Ici ou ailleurs,
    Un peu de liberté…
    Autant de prétextes-espoirs,
    Espoirs d’une atmosphère qui désire émerger
    Et faire naître sensations, émotions, rêves…
    Tout est calme… Le temps est suspendu…
    Dans l’attente d’une harmonie nacrée …

  2. JEA Says:

    votre page conduit aussi à la Pointe courte, notre tendresse pour Agnès Varda elle qui tourna à Sète son deuxième film en 1955 puis revint sur sa Plage en 2008 pour boucler la boucle du 7e art…

  3. JEA Says:

    très sensible au cargo un peu « hollandais volant » et fantôme, de même pour ces bâtiments (des hangars, peu importe) de droite, comme sans fondations, entre l’eau et le ciel, leurs reflets partagés…

  4. marithe Says:

    @ JEA
    J’avais très envie de ce petit coin surréaliste du haut du bateau, comme absorbé par le ciel, devenant effectivement un peu fantôme … au bord d’une trouée où se mêlent ciel et eau …
    Reflets-prétextes aussi, ouverts sur les rêves de chacun…
    J’espère chaque fois qu’il y a toujours un petit espace qui parle à l’oreille de quelqu’un …
    Je suis heureuse que ce tableau ait parlé à l’oreille très sensible de Maïté… elle en a renforcé les lumières irréelles … Merci !

  5. Sergio Says:

    Coïncidence, je viens de mettre une note sur une belle catalane née à Sète en 1909 sur mon nouveau blog. Par l’occasion je t’adresse un email perso.

    J’aime bien l’ambiance dégagée par le tableau de Marithé qui suggère bien des ambiances méditerranéennes et délie des éclats de mots en version FR que j’aime beaucoup pour le voyage intérieur qu’ils me font réaliser. Bravo les artistes en version plume ou pinceau !

  6. Anne Says:

    il est normal que Sète t’inspire ces belles lignes, c’est un endroit magique, j’y suis allée une énième fois l’an dernier pour le MIAM…qui était fermé, alor sj’ai déambulé……………Le ciel et la terre s’y rencontrent et l’un disparaît dans l’autre…….

  7. colo Says:

    Magnifique le tableau où la vue s’arrête d’abord à gauche puis file peu à peu vers cet Univers poudré dont tu parles si joliment.
    Merci!

  8. Alienor Says:

    @ Marithé

    une recherche d’harmonie bien réussie. toujours cet art d’un beau rendu des ciels se mêlant à l’eau.

    Et en effet j’apprécie cet espace où je peux divaguer et laisser les mots se couler entre ciel et eau.

    ***

    @ JEA

    Merci pour cette échappée cinématographique. pour moi , grâce à vous et à vos connaissances cinématographiques, l’énigme du lieu est résolue. La Pointe Courte… et Agnès Varda que j’aime beaucoup.

    Bien vu aussi pour l’analyse du tableau.

    ***

    @ Sergio

    j’ai rendu visite à la belle catalane et mis le blog en lien.
    merci à toi… Lorsque les sensibilités marines se rencontrent qu’elles soient océanes ou méditerranéennes, tout vibre.

    ***

    @ Anne
    j’ai connu Sète il y a peu d’années grâce à une de ces géniales rencontres comme le permet le net. J’en garde un souvenir ému. Aussi ai-je à l’occasion du tableau de Marithé revu mes photos avec plaisir.
    Merci de ta visite.
    Je n’ai pas été très présente pour te laisser des messages mais l’été a été bouleversé à bien des titres.

    ***

    @ Colo
    Ton vécu et ta passion îlienne ne pouvait rester insensible à ce slieux magiques.
    merci à toi.

  9. Lali Says:

    J’aime.
    Tes mots. Le tableau. L’harmonie et la fusion qui en découlent.

    J’aime. Tout simplement.

  10. Anne Says:

    Hier, j’ai oublié (pardon! ) de ta parler de la beauté de ta toile; c’est une merveille, tu as été gâtée par les fées et as reçu et cultivé bien des talents.

  11. Alienor Says:

    @ Lali
    Merci de ta visite. Je suis contente que le tableau de Marithé et mes mots te plaisent.

  12. Alienor Says:

    @ Anne

    Je suis heureuse que tu apprécies comme moi la beauté de la toile mais il s’agit de mon amie Marithé: c’est elle la peintre. J’ai mis sou la reproduction de son tableau le lien vers son site.
    Tu n’es pas la première à faire cette erreur: deux amies dans la vie qui ont des prénoms semblables, cela prête à confusion!
    J’aimerais bien savoir peindre comme Marithé mais hélas…
    Cependant Marithé et moi, nous nous nourrissons l’une et l’autre d’une collaboration amicale: elle peint et ses tableaux m’inspirent; Parfois ce sont mes photographies qui sont prétexte à lui donner des envies de peindre(Pont de Pierre, océan notamment).

    Cela a été aussi le prétexte d’une exposition en Picardie cet été où Marithé a exposé une cinquantaine de toiles me semble-t-il, la plupart accompagnées de mes écrits.
    Vois plutôt:

    http://cerisemarithe.wordpress.com/2012/07/15/evasions-couleurs-expo-marithe/

  13. fifi Says:

    Chaleur et douceur se combinent sur la toile de Marithe pour inspirer autant la quiétude, que l’énergie ! Et toi, comme toujours tu sais trouver les mots pour dépeindre ce que tu veux, que tu sens, que tu imagines et qui nous fait rêver !
    Amicale et belle collaboration !
    Un grand bravo à vous deux !

  14. omillou Says:

    Sergio a bien exprimé ma pensée: pinceau et mots sont excellents, je le rejoins encore pour le voyage intérieur., nous voyageons au grès de nos connaissances, de notre culture bien au delà de Sète, Maité tu emplois le mot univers, c’est la le but du voyage.
    je vous embrasse toutes deux.

  15. Frantz Says:

    Bonsoir à vous,

    Le blog refleurit et la vie reprend ses tours. Soulagement;

    Ce port de Sète me semble plus beau dans ce tableau que dans la réalité. Même si je ne suis pas un sudiste fanatique, ce nom de ville vous donne un peu l’envie d’être un éternel estivant à la mode de Brassens.

    Je suis allé faire un tour sur le blog de l’artiste, Marithé, votre ami et j’y ai vu les phots et tableaux des deux cathédrales illuminées et les tableaux correspondant. Là encore, je trouve les tableaux plus expressifs.

    La maison vide et ce tableau m’ont inspirés quelques résolutions ( quant à m’y tenir, le jour où je deviendrai optimiste,Neptune s’en retournera dans son bain). j’ai tenté de synthétiser ces idées bonnes dans un petit texte qui part du thème du port:

    Oter des maux aux mots

    Idolâtres et sans repères, les Noms Dupes errent,
    De leurs combes et leurs failles. Arrondis les caps,
    Droit devant, aligne les passes d’un port clément,
    Sans mal de terre, encore en vie tout simplement.

    Fi des dérives, de destruction et sur le môle repose
    Les pieds là où tes jambes te porteront. Contemple
    Sans nostalgie les reflets irisés d’huiles odorantes,
    L’étrave de ton esquif, la proue rouille du chalutier.

    Œil sans orgueil sur la mer, sans ton désordre, elle
    Demeure. Adieu ne convient et à jamais fleure trop
    Vulgaire. L’eau saline garde ta coque de noix à flot.
    A quai hume le rivage la foule les enfants et dévore.

    Dans ce jardin, garde un peu de ta folle sauvagerie,
    Sème un rien d’harmonie. Sans mépris mélange toi,
    Avec respect vas ton chemin selon ton goût. Dépose
    Tes peurs, ta timidité, et fais droit au temps à courir.

    Reposez vous bien en famille, encore un peu,

    Frantz

  16. Alienor Says:

    @ Fifi
    merci à toi.
    Marithé est bien ce mélange que tu avances. Sais-tu que je réponds toujours présente lorsqu’il s’agit de faire rôder l’imagination sur des bords d’eaux.

    ***

    @ Omillou
    te voilà de retour des bords d’océan.Si tu savais comme il me manque en ce moment.
    Comme citoyens de l’Univers, avec nos droits et surtout nos devoirs, nous embrassons des horizons lointains qu’il s’agit de porter à hauteur de partage.
    Merci pour ton commentaire.

    ***

    @ Frantz

    Le blog refleurit: seule manque l’énergie.
    Bravo pour vos résolutions poétiques. Elles vont remonter d’un cran et venir s’inscrire sous le tableau aussi.Autres mots, expressions accordées au climat: il y a tant de façons et de facettes pour aborder Sète, pour accorder cette thématique.
    Merci à vous.
    Mais cherchez sur le Net, La Pointe Courte dont parle JEA et vous aurez d’autres perspectives de Sète.

  17. Alienor Says:

    Et avant que Multiply ne ferme, quelques vues de Sète:

    http://alienor.multiply.com/photos/album/172

    http://alienor.multiply.com/photos/album/173

    http://alienor.multiply.com/photos/album/174

  18. Maria-D Says:

    J’aime cette ville et tout ce qui s’y rapporte
    c’est très beau
    merci

    http://www.dailymotion.com/video/xrgu0_supplique-pour-etre-enterre-a-la-pl_creation

  19. marithe Says:

    Merci à tous pour l’adhésion à ce duo Maïté / Marithé, dans lequel les couleurs de poétesse et de peintre se mêlent aussi harmonieusement … créant une atmosphère dans laquelle on aime entrer … et s’attarder un peu …
    Marithé

  20. Armando Says:

    Je voyage avec rareté ou alors silencieux. Toutefois ce tandem me donne occasion de respirer hors mon bocal et vous féliciter par la réussite de ce billet dans lequelle j’ai aimé flaner un peu…

  21. Alienor Says:

    @ Maria-D
    En effet que serait Sète sans Georges Brassens et sa supplique exaucée?
    Merci pour le lien.

    ***

    @ Marithé
    ça fait chaud au cœur.

    ***

    @ Armando
    merci de ta visite, toi qui voyages volontiers au pays des mots et des images.

  22. fifi Says:

    Les mots des poètes affluent pour fêter Sète si joliment mis en couleurs !
    Merci pour tes mots à toi !
    Je t’embrasse, Maïté !

  23. Frantz Says:

    MERCI

    C’est trop gentil à vous.

    Frantz

  24. marithe Says:

    Bateau-fantôme-rêve,
    Ciel-oxydé-métallisé-nacré,
    Eau-scintillation-évasion,
    Horizon-lumière-mystère …
    Un jour ……………..
    Laisser chatoyer les couleurs et les rêves …
    Un jour ……………

  25. Denise Says:

    J’apprécie énormément ce magnifique duo, toile de Marithé et tes mots sans oublier les mots de Frantz.

    Cette toile est de toute beauté et lumineuse à souhait et j’aime ces tons chaleureux. Quel bel effet doit-elle faire dans une pièce. Merci à vous deux. Encore une fois, c’est splendide.

    Bonne continuation et bisous!

  26. Alienor Says:

    @ Frantz:

    le plaisir est partagé.

    ***

    @ Marithé
    Qui pourrait mieux en parler que la peintre qui lui a donné vie sur la toile?

    ***
    @ Denise

    Merci d’être passée à ton retour.
    Je reconnais que les toiles de Marithé enchantent les murs.
    Bisous pour toi aussi.

  27. ulysse Says:

    Un bel hommage épistolaire et pictural à la ville de Sète que je connais bien

  28. Alienor Says:

    @ Ulysse

    « N’est pas sétois qui n’a pas jouté » dit la tradition mais à chaque visite, nous attrapons un pan de la vérité, notre vérité de sel et de lumière, notre bout de ciel et d’eau précieusement gardés dans notre mémoire.

  29. fifi Says:

    Merci pour le « tas de bois », Maïté ! C’est vraiment de saison, nous venons de rallumer le chauffage.
    Te souhaite une bonne après-midi !!!

Leave a Reply