À Brocéliande:Une histoire vraie, un partage avec Breizh Shot -2-

tombeau-Merlin-l'Enchanteur(1)annoté

cliquer sur la photo

 Brocéliande,

j’aime  à plonger de temps en temps du côté des Brumes d’Avalon et dans le monde des légendes, celles de toutes les régions ; j’ai déjà exploré ce domaine lorsque j’ai écrit » Les amants de Roussillon » ou bien encore «  La belle sirène d’Héol » sans oublier la « Complainte de la reine des sirènes de la Ville d’Ys » et «  Le chevalier rouge ».

Brocéliande fait encore partie des rêves, comme la Bretagne dans son ensemble ; cependant je me suis forgée des images au gré des lectures et cette histoire vraie dont je n’avais jamais parlé à personne est tombée dans le creux de mon oreille il y a quelques années, au détour d’une confidence…Le jeune homme venait juste de passer la nuit à Brocéliande.

Je vous convie donc à une petite visite chez Sergio afin de vous mettre dans l’ambiance:

 

 

 

http://breizhshot.blogspot.fr/2012/12/trehorenteuc-la-maison-enchantee-village.htm

 

http://breizhshot.blogspot.fr/2012/12/trehorenteuc-incroyable-destin-abbe-gillard.html

 

 

 

http://breizhshot.blogspot.fr/2012/12/merlin-lenchanteur-broceliande.html

 

 

http://breizhshot.blogspot.fr/2012/12/breizh-shot-presente-eclats-de-mots.html

 

 

 

 

***

Cette histoire a refait surface en voyant les photos de Sergio sur son site Breizh Shot 

Lorsqu’il m’a proposé d’écrire, j’ai accepté avec  bonheur:

 

À Brocéliande, une histoire vraie…

Forêt rêvée, théâtre de tant d’amours,

Forêt d’enchantement de mes tourments,

Je vins vers toi un soir d’égarement,

Je vins dans la clairière, en épave échoué.

Je m’installai, et fis comme les sorcières,

Des ronds à la poursuite de mes idées,

Des ronds à la poursuite de ma bien-aimée.

Tout n’était que tendre souffle sur la bruyère

Tout n’était que langage discret des arbres et des eaux

Sous le masque séparant le monde visible

Des confins du mystère et des amours infinies.

Je me frayai  un passage entre les rubans endiablés

Qui s’agitaient et pleuraient leurs vœux de penons,

 Qui s’agitaient sous le vaisseau renversé de la futaie.

Il me fallut laver ma peine au clair de lune

Et contre le tronc du chêne millénaire me reposer ;

Attendre enfin, que la longue dame brune aux cheveux dénoués,

Renaisse des siècles passés, dans le miroir des eaux troublées.

Sur son sein une  fleur d’ancolie, douce colombine,

Sur son sein, comme un doigt pointé un éclat léonin,

Comme une pulsation venue des entrailles de la terre.

J’entrai dans son monde, fiévreux, hagard et tremblant,

 Au confluent de la terre, du feu de l’air et de l’eau.

Je devins matelot, je pris malgré moi la barre

D’une barge surgie de nulle part, où la longue barbe

D’un Merlin l’Enchanteur, jadis né de la Mer, faisait voile.

Les lourds rochers craquaient au bord de la fontaine ;

Les lourds rochers du tombeau n’étaient  que sarabande plume.

Les visages étaient pâles, les regards cependant perçants,

Trouaient en moi l’espace de la nuit blafarde et pesante.

Auparavant  atteint de cécité, je cessai en moi d’entasser les rochers,

La barge franchit le mur de brume et la lumière trouva son chemin.

Quittant à regret Merlin à la proue dressé et Viviane à peine effleurée,

Mais était-ce Viviane ou ma bien-aimée que j’étais venu chercher ?

Au matin qu’allais-je trouver entre bruyère et morsure d’ajonc ?

Au matin, Brocéliande apaisée, je quittai les lieux…Je retrouvai

Ma vie d’archange…Plus tard, je retrouvai mon aimée.

                                                                                         © Maïté L

collageDAautres-lieux-

J’ai emprunté cette mosaïque suggestive à ELFIANE que je remercie.

Tags:

12 Responses to “À Brocéliande:Une histoire vraie, un partage avec Breizh Shot -2-”

  1. ANNE Says:

    Je vais beaucoup aller à Brocéliande, car mon fils qui était en Ariège part pour Guerre (coetquidan) dans 6 mois………….Magique..comme Sergio et toi……………….tu es une raconteuse ensorceleuse………..

  2. colo Says:

    Deux billets, enfin trois avec celui de Sergio, écrits et composés à 4 mains, bravo!
    Magie des photos, poèmes, voyages, un tout grand merci et excellentes fêtes de Noël!

  3. Alienor Says:

    @ Anne

    J’espère que tu pourras voir Brocéliande, que tu auras le cœur suffisamment léger pour cela.

    Tu me fais sourire…raconteuse ensorceleuse… Par le passé on m’a soufflé le mot de …fée. Que croire?
    8-)

  4. Alienor Says:

    @ Colo
    quand on aime, on ne lésine pas!
    Deux billets sur chaque site, des échanges croisés à l’initiative de Sergio,notre guide à Brocéliande, de quoi y perdre son latin? Non…je ne pense pas!Mais comme tu le dis, se laisser porter par la magie des photos et des mots qui osent les accompagner!
    8-) et un petit sourire pour égayer le vrai temps de Bretagne qui ne nous quitte plus!(Non, Sergio…je t’avais dit de le garder!)
    Un grand merci et passe-toi aussi d’excellentes fêtes de Noël.

  5. Sergio Says:

    A Denise, Colo et Maité : Pour le temps on le temps on le prends comme il est où on quitte la Bretagne, il faut dire qu’en ce moment on est particulièrement gâté ! Les dépressions se succèdent les unes après les autres depuis plusieurs semaines. Merci pour les commentaires qui devraient encourager le travail collaboratif pour échanger .

    Par une curieuse coïncidence le blog de LadyApolline publie la note suivante Joyeux Noël ! Guy-Alain Bembelly nous invite à refaire le monde ! Genèse 2.0, le 3ème jour (sa contribution à la Genèse) invitant à se rendre par un lien sur le blogue de Guy-Alain Bembelly qui propose sur un ton humoristique un travail collaboratif sur 1er jour Genèse 2.0. Il associe différents blogueurs pour refaire la Genèse (Le 21/12/12 est passé par là). Il y a tellement de bons procédés pour faire des clins d’œil sympa aux acteurs de la blogosphère qui continue de tourner. JOYEUX NOËL à toutes !

  6. Alienor Says:

    @ Sergio

    en effet, on prend le temps comme il vient et après tout, s’il n’était pas si mauvais, nous gambaderions dehors et n’aurions pas le nez vissé à nos photos et mots!
    Je suis allée voir le partage signalé chez Apolline et j’ai laissé deux messages pour encourager ce genre d’initiative. C’est un peu l’équivalent du « tag » que pratiquent certains à l’occasion.
    Le blog de Ladyappoline est dans mes liens :

    http://ladyapolline.wordpress.com/

  7. fifi Says:

    Vos deux talents conjugués font merveille, Maïté et vos deux univers en images et en mots ont quelque chose d’envoutant, à coup sûr de belle poésie ! Cadeaux de la blogosphère et pour ce temps de fêtes, merci !

  8. Alienor Says:

    @ Fifi

    merci encore une fois pour ton adhésion au projet ainsi concrétisé.

  9. cerisemarithe Says:

    Lieux magiques, que nous réservez-vous ?
    Je viens y chercher l’indicible…
    Vous m’offrez refuge sans vous dévoiler,
    sans lever le voile de mystères ancestraux…
    Mon esprit y vagabonde, s’imprègne de sensations inattendues,
    Des espaces inconnus s’ouvrent, m’enveloppent, me portent hors du temps…
    Jamais je n’en reviens la même,
    Touchée au cœur, étrangement sereine,
    Toujours ressourcée…
    Lieux magiques…

  10. Alienor Says:

    @ Cerisemarithé
    Lieux magiques qui entrouvrez des portes, vous qui laissez filer la lumière, vous qui nous procurez les vibrations de l’émotion, nous vous saluons et vous écoutons.Nous arrivons dans le dénuement et nous nous chargeons du feu de la passion. Nous en emportons un peu dans le creux de notre paume pour éclairer le ciel de notre grotte, celle où nous nous isolons pour méditer.

  11. thedude524 Says:

    le texte est beau tout comme les images ! merci du partage :) bises

  12. Alienor Says:

    @ The dude

    Merci Frédéric. J’ai eu en effet beaucoup de plaisir à partager de tels lieux et les mots qui sont venus..

Leave a Reply