Entrée en scène dans le théâtre des paysages- Franck Tallon- 2-

FRANCK TALLON

Graphiste et directeur artistique, il a un long passé en collaboration avec plusieurs institutions bordelaises et a créé sa propre agence.

Il a réalisé cette installation dans le jardin à l’arrière de l’Hôtel de Ville, lieu où se trouve le Musée des Beaux-Arts. Toujours à l’occasion de la « Saison Paysages », il nous propose de parcourir de façon théâtrale toute la largeur du jardin menant d’une aile à l’autre du Musée, non loin des superbes grilles et du portail monumental avec l’emblème de la Ville de Bordeaux.

L’installation est composée de 24 pans organisés en quatre séquences battant au vent ; on passe majestueusement entre les scènes des divers paysages allant des terres verdoyantes et paradisiaques à la mer déchaînée du naufrage du radeau de la Méduse, des ciels à couper le souffle, des scènes urbaines et bordelaises où l’on reconnaît quelques lieux  ou bien des paysages de grain de peaux nues. Les tableaux aux multiples portes invitant au voyage se lisent en aller-retour tout comme par la tranche d’un livre ouvert sur le Musée, en prenant du recul depuis le jardin.

La visite se fait une première fois dans la surprise heureuse et enthousiaste en ce qui me concerne, dans la déambulation entre ces rideaux mobiles ; la deuxième fois j’ai parcouru l’espace scénique de façon plus pragmatique mais le plaisir des différents points de vue est toujours là. Je trouve l’idée excellente.

L’entrée dans le jardin de l’Hôtel de Ville. Vue sur l’arrière de L’hôtel de Ville et la flèche d ela cathédrale Saint-André

 

Les trois coups battus par le vent et vous entrez en scène

déchaînement des éléments

la pêche à pied sous un ciel de rêve

aller-retour au gré des visiteurs

envoûtant

sur les quais, l’Hôtel Fenwick, première ambassade américaine

comme ceci?

ou comme cela, d’une aile à l’autre

La visite au Musée, pour ceux qui le souhaitent.

Le jardin délimité par les deux ailes du Musée et L’Hôtel de Ville.

http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/bordeaux-metropole/7153-saison-paysages-bordeaux-2017

à suivre…

19 commentaires

  1. Très original, j’aimerais bien voir ça. J’ajouterai ton billet en lien sur mon blog la semaine prochaine, tu verras tout de suite le rapport avec le sujet que je prépare.

  2. Bordeaux est vraiment une ville aux propositions culturelles multiples, belles et innovantes ! Une ville riche forcément, c’est une grande ville !

    Un régal que cette exposition avec cette mise en abyme des « portes », toujours renouvelée avec le passage des visiteurs. La première image en donne toute la profondeur. La cinq, du fait du passage des enfants et d’un adulte, en fait une image inédite comme à chaque passe de visiteurs.
    C’est l’agencement de porte en porte qui permet ce coup d’oeil inattendu et réjouissant. Je dirais, une exposition grandiose !!

  3. Merci Maïté pour tes commentaires !!!
    Je t’embrasse très fort.
    PS
    Une bonne petite pluie a ramené des températures plus agréables ici. On respire mieux.

  4. @ Fifi
    J’ai eu l’occasion de retourner cet après-midi voir cette installation et la magie opère encore et encore. C’est très juste ce que tu dis à savoir que les visiteurs sont partie prenante du spectacle et ajoutent une touche inédite à chaque passage.
    Chaque été, Bordeaux offre une palette de diverses manifestations d’art. Je continuerai à m’en faire l’écho.
    Nous avons eu un peu de pluie aussi mais le département est en crise pour le niveau d’eau. Les journées ressemblent à un début d’automne.
    Je t’embrasse très fort aussi.

  5. Bordeaux a le vent en poupe ! Au fil des années elle a acquis notoriété internationale. J’ai vu que de nombreux croisiéristes y accostent. C’est un bon signal, un encouragement pour les équipes culturelles chargées de l’animation. J’aime les perspectives notamment celle située près de l’hôtel Fenwick. Il y a un effet de trompe l’œil bluffant.

  6. Comme tu dis, c’est vraiment très réussi et original. On marche, nage, s’envole dans les nuages…en s’émerveillant!
    Merci beaucoup, je t’embrasse

  7. @ Colo

    j’aime aussi beaucoup la manière que chacun a d’en parler, comme toi en l’occurrence.
    Je t’embrasse au cœur d’un soir très frais. brrrrrrrrr

  8. @ Sergio

    oui Bordeaux a le vent en poupe et mérite bien de cueillir les fruits de son évolution; cependant, je suis plus réservée à propos des croisiéristes, notamment ceux qui remuent ciel et terre pour faire atterrir un hélicoptère sur le pont afin de gagner les châteaux du Médoc. C’est bien de retrouver le port animé mais attention tout de même à ne pas verser dans l’excès.
    Comme toi , j’ai apprécié certaines perspectives et joué avec d’autres dont on ne sait plus si elles font corps avec la pierre du musée ou pas.
    Merci de l’avoir remarqué.

  9. Bonjour chère Maïté et un grand merci pour cette extraordinaire et merveilleuse exposition. Passer de porte en porte avec de superbes décors, une belle façon de voir le monde différemment. J’aime vraiment beaucoup. Tu as de la chance de vivre dans cette belle ville où la culture est importante.
    Merci de ce splendide partage, photos et commentaires.
    Hier, la pluie s’est invitée et il fait très frais.
    Je t’embrasse fort ♥

  10. @ Denise

    merci d’avoir pris le temps de visiter le musée à ciel ouvert.oui, en effet, nous avons une ville riche en patrimoine et en culture. Les touristes ne s’y trompent pas. Nous essayons de profiter de l’offre.
    Je pense qu’à Genève, Lausanne, l’offre doit être intéressante aussi.
    J’ai la nostalgie des expositions de Martigny.
    Il fait très frais aussi et le vent est froid. Aujourd’hui, soleil…
    Je t’embrasse fort aussi ♥

  11. Surprise, envie de découvrir , tels sont les sentiments ressentis en parcourant tes lignes et tes photos. Soulagement en fin de lecture ….l’exposition se termine en janvier prochain et avec un peu de chance je pourrai y aller. L’ensemble de ces portes et des visiteurs qui déambulent donnent une impression d’interactivité à la fois surprenante et naturelle. Merci de m’avoir servi de guide

  12. Bonjour et merci pour ta visite,
    Je viens de répondre à ton commentaire sur mon blog 🙂
    Je suis actuellement à Bordeaux où je loge et je vois cette exposition que je viens d’apercevoir dans les activités de la ville.
    C’est super beau, magnifique. Je pense aller la voir. Comme je n’habite plus la ville, je me concentre sur d’autres activités lorsque je suis à Blaye. Bordeaux, c’est à l’infini et donne accès à la curiosité qui est en soi et au bonheur des yeux, des oreilles, à la poésie, et au plaisir.
    Amitiés
    Geneviève

  13. @ Chinou

    Je suis contente qu’à la présentation de ces billets tu aies l’envie de parcourir ces lieux d’exposition que je présenterai peu à peu. Je t’imagine bien croquant les panneaux de Franck Tallon battant au vent avec les passants du jour.
    Belle fin d’été au bout de tes pinceaux. merci d’être passée.

  14. @ Brindille
    bonjour à toi aussi et merci pour ton commentaire explicatif chez toi.Profite bien de ton passage à Bordeaux.
    Tu habites maintenant à Blaye qui a également de nombreux charmes: la cité Vauban , les eaux de l’estuaire de la Gironde et les nombreuses îles visitables…
    Amitiés.
    Maïté

  15. @ Ulysse
    cela n’a sans doute pas la même saveur que tes échappées dans la nature au goût d’infini, mais ces aperçus nous font toucher du doigt l’art contemporain au travers des manifestations urbaines proposées dans le projet de culture estivale.
    Merci de ta visite.

  16. Des perspectives envoûtantes qui nous entrainent dans un monde entre réel et irréel… Envie de s’y plonger sous tous les angles, de se laisser absorber dans ces univers… La magie opère… Vraiment une magnifique réalisation…

  17. @ CeriseMarithé

    un théâtre à ciel ouvert… magique est le mot.
    Pour un peu, j’entrerais malgré moi,dans le musée qui prolonge l’œuvre.
    A ce musée, je préfère la Galerie des Beaux-Arts, juste en face.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *