Evasions-Couleurs, une exposition amie jusqu’au 18 septembre

***

J’aurais aimé être sur place, voir cette exposition prendre ses quartiers d’été  et animer de ses couleurs les murs de l’entreprise, donner un peu du sel de la vague de l’Atlantique, donner le frisson de sable de nos dunes et les poussières d’étoiles dans les traces se reflétant au soleil.

***

***

J’aurais aimé prendre les chemins de l’amitié, ceux qui nous font partager la naissance des tableaux, le partage des sensations; ces instants si particuliers qui font naître les éclats de mots à la suite des éclats de couleurs.

***

***

Et comme mes mots font écho aux couleurs, ils transportent là-bas le va-et-vient incessant entre les diverses atmosphères, sur les murs et dans le livret d’exposition.

***

***

Que vivent les violons bleus, nimbés de lumière du corps jusqu’à l’âme

Sur tous les chemins croisés…

Que viennent

Les violons bleus.

***

***

Et puis la magie du mascaret symbolique présence des eaux de l’ Estuaire de la Gironde transporte ses vagues et ses creux dans la lumière de la Picardie. Lui qui ne dure qu’un instant s’immortalise sur la toile.

Je vous invite à visiter  l’exposition dans son ensemble en mettant vos pas dans ceux de Marithé ici:

http://ceriseg1.multiply.com/photos/album/140

ou ici:

http://cerisemarithe.wordpress.com/2012/07/15/evasions-couleurs-expo-marithe/

*******

Maïté L

28 commentaires

  1. Quelques traces pour toi, Maïté, dans mon livre d’or :
     » Le mariage de la Poésie et de la Peinture est superbe, un vrai Bonheur  » G.P
     » Les poèmes sont une excellent idée, ils donnent une autre dimension, un appui l’un sur l’autre  » J.M
     » Un grand bravo pour les textes qui sont tout à fait remarquables  » L / E / C / M
     » Les textes qui accompagnent les toiles sont remarquables de précision et pleins de poésie  » A.B/ M.L.M
    ……… ……… ………
    Beaucoup m’ont dit, très sincèrement, être fort sensibles à tes écrits et ont passé un long moment, livre créé en main, devant les toiles, pour mieux s’en imprégner … Certains pensaient pouvoir te rencontrer, mais même absente physiquement, ton esprit, ta poésie, ta sensibilité, le partage et ton amitié ont plané toute la soirée et on m’en parle encore … C’est un plaisir que j’apprécie intensément …
    L’écho des mots et des couleurs, renforçant les atmosphères, procure de bien belles sensations et la distance entre la Picardie et le Bordelais n’est pas un obstacle quand l’affection et les liens sont profonds … Les émotions restent au rendez-vous …
    A bientôt …

  2. Merci Maïté pour cette belle fusion, toi pour les mots magnifiques et Marithé pour les toiles. J’aime beaucoup les violons bleus et tes mots au-dessous. Merveilleux!
    Bisous de juillet 🙂

  3. « La peinture est le métier le plus long et le plus difficile. Il lui faut l’érudition comme au compositeur, mais il lui faut aussi l’exécution comme au violon. » Eugène Delacroix

    Bal de couleurs! Merci!

  4. @ Fifi

    Je suis contente que tu apprécies.Il s’agit en effet du résultat de partage d’une belle amitié.
    Je vois que ta pause est terminée…

  5. @ Marithé

    Tous ces messages me font grand plaisir car tu sais combien le doute m’habite en ce qui me concerne alors que connaissant tous tes tableaux, je savais que ton expo serait très réussie.
    heureusement qu’internet abolit certaines distances, rendant possibles des partages de sensations bien gratifiants.J’apprécie de voir les tableaux depuis leurs balbutiements jusqu’à leurs finitions. tout comme j’ai apprécié de les voir en vrai chez toi, du moins pour les premiers. Certains sont aussi sous mes yeux en permanence.

    Merci pour tout.

  6. @ Denise

    J’ai pensé que tu pourrais voir et lire  » Les violons bleus » à ton aise… alors j’ai fait le nécessaire.
    Ces mots sont extraits de mon poème à leur sujet.
    Bisous du beau temps revenu(pour au moins quelques jours).

  7. @ JEA
    Les violons si proches de la voix humaine.
    Une belle citation qui sied à la nostalgie souvent accrochée à l’archet(mais pas seulement).
    Merci JEA

  8. @ Colo

    Quel bel hommage à l’acte de peindre. Quel beau rapprochement avec la musique.
    Cette citation a de la profondeur.
    Merci pour son à-propos.

  9. Un beau retour pour ta participation poétique à l’exposition de Marithé ! Je retournerai sur tes liens pour visiter plus longuement son exposition. Les petits tableaux de l’affiche me rappellent tes photos quand je suis arrivée chez toi, cette belle et longue série avec tes poèmes.
    C’est un merveilleux cadeau que de mettre en mots une image, peinture ou photo, c’est mettre une musique, là où il n’y a qu’une image, c’est jubilatoire tout simplement pour l’auteur du support !

    « Le doute » qui t’habite n’a pas sa place, c’est tellement évident ! Renvoie le ! 🙂
    Merci Maïté pour tes mots !!!

  10. @ Fifi

    merci d’être là car toi aussi tu sais favoriser l’expression poétique grâce à tes clichés de caractère. Je suis toujours étonnée d’ailleurs, des possibilités offertes par l’image, de sa présence, de ses capacités à déclencher les mots.
    Je t’ai écrit ailleurs.

  11. @ Anne

    Chez L’Artis’Anne, cela se pratique aussi pour notre bonheur entre magie des objets créés, voyages et mots d’auteurs.
    Merci d’avoir pris le temps de faire ce va-et-vient.

  12. Chère Maïté, je tente depuis plusieurs fois de déposer un message, toujours celui-ci aboutit en erreur…
    je voulais simplement dire que j’aimais beaucoup le travail de vagues de la première affiche et que je trouvais dans ce travail quelque chose qui me renvoyait à celui de Georgia O’Keefe

    Bonne soirée Maïté

  13. @ Maria-D
    Je suis désolée Maria-D: petite suggestion: allez-vous jusqu’au bout de la page pour mettre le code d’accès?
    Je sais que vous aussi, vous aimez l’océan comme nous deux.C’est une expression de partage, un va-et-vient entre les photos, la peinture et les mots en ce qui concerne la vague.

    Je ne connais pas assez Georgia O’Keefe pour juger mais il y sans doute des similitudes dans ses spirales et dans le mouvement créé par certaines de ses macros et puis la couleur…
    Il serait intéressant d’approfondir votre point de vue.
    Merci Maria-D et bonne soirée pour vous aussi.

  14. « Que de lignes pour pêcher le bonheur du jour » 🙂
    Je suis allée pêcher dans les bonheurs passés offert par Amichel dans mon premier blog, avec cette délicieuse dame assise dans un pré qui l’avait inspirée.
    Merci pour tes mots à toi, qui peignent ce « pirate des prés » qui « carmine » nos pensées et nos rêves de liberté !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *