La Fête du fleuve 2013: La parade des marins mexicains en ville.

DSC_3219

Samedi 1er juin : une matinée sportive…mais pas seulement !

 

Le 1er juin étant la journée de la Fête de la Marine Nationale Mexicaine, la Ville de Bordeaux s’est associée à l’événement.

Pour l’occasion un défilé musical des officiers et des matelots du CUAUHTÉMOC doit parcourir les rues de la ville.

 Départ du bateau, traversée des quais, puis cours du Chapeau rouge débouchant au Grand Théâtre, début de la rue Sainte Catherine , rue Porte Dijeaux et rue des Remparts avant de rejoindre la cour du Palais Rohan (Mairie). 

 L’ayant appris au dernier moment, je décide d’aller à la rencontre de cette manifestation.

Arrivée dans les temps Place Pey-Berland, Il me faut renoncer à la correspondance de tram et courir pour ne (presque) rien rater en remontant le trajet prévu… au cas où…

DSC_3217

DSC_3220

9h 15 :arrivée sur les quais ; la cérémonie est commencée sur le bateau. Les chants et hymnes officiels du Mexique et de la France s’élèvent. Peu de monde derrière les barrières et les tentes blanches de la Fête du Fleuve. Les photographes officiels au pied du bateau, quelques joggeurs indifférents, des promeneurs qui s’informent et nous qui jonglons entre les bannières publicitaires, les tentes…

DSC_3225

DSC_3227

Mais bientôt les marins descendent du bateau, se mettent en ordre, en présence des élus et de deux policiers municipaux à cheval chargés d’ouvrir la marche, d’arrêter la circulation, de faire faire marche arrière aux camions-poubelle et autres engins nettoyeurs ainsi que de faire rentrer sur le parcours les panneaux publicitaires juste sortis par les commerçants en train d’ouvrir sereinement leurs boutiques dans les rues piétonnes.

DSC_3237

DSC_3240

DSC_3241

DSC_3246

sur les quais

***

Ayant décidé de me trouver en tête, à tous les points du parcours que je considère comme « stratégiques », je n’aurai plus qu’à prendre les jambes à mon cou, parcourir les itinéraires parallèles.

DSC_3257

DSC_3259

DSC_3260

cours du Chapeau rouge, Grand Théâtre et rue Sainte Catherine

***

La connaissance de l’hyper centre m’est très utile.

DSC_3263

Rue Porte-Dijeaux

***

DSC_3266

rue des Remparts

***

Mission accomplie pour moi à l’arrivée à l’Hôtel de Ville où beaucoup de monde attend les marins mexicains.

DSC_3268

DSC_3277

arrivée à L’Hôtel de Ville

***

Pour rester en tête de ce défilé il fallait soit avoir de grandes jambes , soit avoir eu un entraînement militaire auparavant… Ce n’est pas mon cas, je ne suis propulsée que par mon enthousiasme !

Tout au long du trajet j’ai pu constater au nombre de gouttes de sueur sur mon front et dans mon dos combien le rythme de la marche des mexicains était soutenu et l’enthousiasme des spectateurs palpable. J’ai croisé dans les rues d’autres « coureurs » comme moi ! Le seul avantage : le nombre de marins est tel qu’il est facile de les suivre à l’oreille !

DSC_3279

DSC_3285

DSC_3286

Les marins mexicains sont alors reçus par les élus et terminent leur parade en reprenant en chœur à l’invitation de leur commandant de bord  un « por Burdeos hip hip hip Hurra !

 L’ensemble des marins est alors invité à entrer dans l’Hôtel de Ville. Je suis invitée, comme les autres personnes présentes mais je préfère rester dans la cour et attendre leur sortie, tranquillement en discutant avec d’autres qui ont fait le même choix.

DSC_3288

DSC_3289

La parade est terminée mais les marins qui sortent en ordre dispersé se soumettent encore de bon gré et toujours avec un large sourire à la photo comme je pourrai le constater avant de prendre le chemin du retour avec l’impression que l’énergie dégagée par ces marins si sympathiques est très communicative !

A suivre, la journée n’est pas finie !Elle sera longue !…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *