Oiseaux de rencontre

La route est à nous les  bernaches du Canada!

Promenade au bord de l’eau des oies à tête barrée.

L’ ouette d’Egypte a bien dressé ses petits

Le grand chic: pattes et bec roses

A grands coups de trompette et de sifflements, veuillez-vous mettre en rang!

 Le ballet aquatique peut commencer!

Il existe des arbres à papillons et des arbres à cormorans.

Et des escadrilles de canards suisses

Et puis il y a les solitaires

les boudeurs,

les fatigués

Les étourdis

Ceux qui perdent leur maman dans la foule

Ceux qui font semblant d’être étourdis

fatigués

23 commentaires

  1. Bernaches ou ouettes d’Egypte, ou autres, Fière Allure !!!
    Et tout duveteux les petits en formation, en exploration ou en escapade songeuse !

    ça me rappelle les oies de Meidoum en Egypte :
    peinture murale retrouvée dans le mastaba de Nefermaât et de son épouse Itet à Meidoum où elle décorait la partie inférieure d’une des parois du passage menant à la chapelle d’Itet.
    Les couleurs utilisées sont issues de matériaux naturels: le blanc du calcaire, le rouge de l’hématite et le vert de la malachite. Ces matériaux étaient mélangés à du blanc d’oeuf.
    Le panneau montre trois paires d’oies mangeant dans l’herbe. Trois d’entre elles regardent vers la droite tandis que les autres regardent vers la gauche suivant un ordre symétrique.
    L’artiste a habilement fermé la scène des deux côtés par deux oies inclinant la tête pour aller chercher des grains dans l’herbe.
    Hauteur 27 cm Longueur 180 cm Largeur 172 cm
    La frise est au musée du Caire …

  2. @ Marithé

    merci pour ces informations en relation avec l’Histoire.
    Notre ouette d’Egypte devenue bordelaise, se plaît bien au bord de l’eau et se fait admirer dans ses si belles couleurs.
    Belle journée pour toi aussi.

  3. Belles rencontres, rencontres élégantes… ! Mes images préférées: l’oued d’Egypte, son élégance et le petit dernier fatigué, boudeur, étourdi, solitaire 🙂
    A plus tard Maïté ! Merci pour ta participation !

  4. Les bernaches du Canada ne veulent pas être photographiées par un(e) paparrazi préférant conserver leur vie privée elle exposent leur magnifiques postérieurs emplumés !

    Les oies à tête barrée : Une raison de plus de ne pas partir ! Ce d’autant plus que nous avons nos oisifs oisons…

    Qu’elle est chouette cette Ouette d’Egypte avec sa belle parure. Elle qui a si bien dressé sa progéniture et la présence de deux pigeons qui se sont invités au festin.

    Le cygne et ses petiots sont dans le pré, pour les voir sur l’eau c’est dans le lac !

    Les cormorans noirs sont à l’écart, c’est navrant… moi je préfère les arbres à papillon !

    Aux canards suisses : Fuyez ce pays, retournez dans votre paradis fiscal près des rives du lac Léman !
    Et le tout dernier fatigué, perdu, boudeur, baroudeur en devenir ???

    Merci pour ce patient travail de documentation.

  5. @ Apolline

    la plupart des oiseaux ont été photographiés dans le parc de Bourran qui abrite aussi L’IUFM d’Aquitaine.

    L’arbre aux cormorans est dans le Domaine de certes, sur le Bassin d’Arcachon.

    l’escadrille de canards suivait nos déplacements au lac de Morgins, en Suisse.
    Plein de bisous pour toi aussi et une bonne nuit.

  6. @ Sergio

    Tu me fais rire avec ta description très juste et tes remarques humoristiques.

    Deux précisions cependant: les cormorans réfugiés dans leur arbre au fond du bassin devaient être frigorifiés car il faisait – 8 lorsque je les ai photographiés.

    Les canards suisses sont de vrais suisses exécutant leur ballet sur le lac de Morgins, dans le canton du Valais, dont on parle dans l’actualité tragique du jour.
    Bonne nuit, Sergio et merci.

  7. Tu as redonné à la Suisse ce qui appartient aux suisses, les canards suisses restent helvétiens et ils ont bien raison ! Bonne nuit Alienor.

  8. Oh! Maïté! Je les aime tous, ils sont craquants et bravo pour ces magnifiques photos. Que du bonheur 🙂
    Le dernier est trop mignon, on dirait qu’il est puni.
    Merci de nous offrir ce grand plaisir. Quelle chance tu as eu… on ne peut pas oublier ces moments!
    Bisous

  9. @ Maria-D
    moi aussi, l’ouette d’Egypte me plaît beaucoup.Elle aime beaucoup les plans d’eau, les rives des lacs et aime à se toiletter.

  10. @ Denise

    J’ai la chance d’avoir les bernaches et l’ouette pas très loin de chez moi.Et il est vrai que dans le département, nous avons de multiples possibilités d’observer les oiseaux.
    Merci de ta visite.

  11. mon père collectionnait les oiseaux d’ornement, c’est sans doute de cela que me vient, mon plaisir d’admirer tous ces oiseaux, j’ai été habituée toute petite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *