Au printemps de quoi rêvais-tu?

 

***

clic sur l’image: dans mon jardin il y a…

***

 

Un an déjà que Jean Ferrat nous a quittés.

J’y pensais en pleine floraison des mimosas; j’y pense encore au moment des lilas.

Le printemps et ses pervenches, ses iris, la glycine qui nous accompagne au fil des rues et des jardins.

Et puis il y a la « mother of thousands ».Tout un symbole.

Elle a grandi. un peu comme les enfants qui grandissent trop vite:elle est devenue dégingandée; elle a fait une multitude de graines qui ont toutes quitté les feuilles et elle a préparé ses fleurs. Elle les a mûries durant tout l’hiver et je désespérais de voir leur couleur. Mais la mère a pris soin de déposer des bébés à son pied. ce sera à  leur tour maintenant de grandir! Elle a fleuri lorsque la température est devenue presque estivale.

La lavande papillon attire les bourdons tout comme les petites fleurs bleues…

Je n’allais tout de même pas passer sous silence ces fleurs si bleues…

Beau printemps.

Au printemps, de quoi rêvais-tu? De bien d’autres printemps en chansons; et de voir enfin les efforts consentis au jardin porter leurs fruits.

***

clic sur l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *