L’alphabet des songes

A

Comme Automne

La tête en mille feuilles

Interchangeables

Le temps qui passe

Et puis nous lasse.

***

B

Comme Blanche

Entre deux autres

Ils ont osé

Affronter le langage des roseaux

Posant à terre leur fardeau.

***

C

Comme Cheminer  au bord de l’eau

Entre deux berges dans la géométrie du regard

L’émeraude luit au ciel d’adieu

Dos à la lumière, frissonne, amasse les ombres

 Et les assemble deux par deux.

***

D

Comme Défrayer la chronique

Du temps où les nuages s’alignent

Tissant l’alphabet poétique

 D’un revers où l’œil esquisse le vent,

D’un souffle éloignant la tempête.

@ Maïté L

et

http://alicia-ancolia.blogspot.fr/2012/12/bancs.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *