Transfert6- Totems, fétiches et motifs primitifs- Bault- 11

BAULT

Humus

Aveyronnais d’origine, il vit et travaille à Paris.Après le graffiti il bifurque vers le graphisme sur des supports bruts de récupération.

je me suis immergée dans son monde qui de primitif au totem en passant par le dessin paraissant enfantin- mais il n’en était rien- m’a entraînée du noir vers  une sorte de sanctuaire, de grotte où j’ai aussi rencontré le symbole de la croix. Je ne sais pas pourquoi mais l’espace d’un instant je me suis revue dans le parcours souterrain du « Chemin des Dames » en Picardie. Il y a de la fascination qui pousse à revenir et on ne sait pas forcément expliquer pourquoi. De « l’Humus » renaît la vie, au travers de ses personnages hybrides. Mille pattes, mille dents, mille vies…

Pour en lire plus sur BAULT, c’est ICI

Je retiendrai son travail en amont de toute réalisation et celle-ci qui ensuite semble s’effectuer rapidement et en pilotage automatique.

Bault1

l’effroi du crucifié?

où se niche l’énergie de bas en haut

ombres et lumières totémiques

lecture plurielle et fragmentée: puzzle? Rébus?

multiplications

sanctuaire?

sympathique avancée

 

Mais bien sûr la lecture reste ouverte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *