Pins au clair de brume-1-

clic

Pins et brume des Landes

*

*

Que vienne le soir

Noires silhouettes doucement évoquées

Que s’enflamme le ciel

Comme un sceau à peine apposé

Rosés des champs

Et grise brume

Fragiles mâts, solitaires rescapés

Que se déplie la voile

Au loin le pan du manteau de l’horizon

Qui bientôt nous prendra

Nous…entre nous

Dans la dentelle des heures douloureuses

Où il faut tourner le dos au couchant

Partir. Nous depuis si longtemps.

Et la tendresse au fil des ans

Le brouillard nous rattrape.

Des fils de pin à pin tendus

Les notes n’ont laissé que sol si brume et silence.

Maïté L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *