Au château Labottière: une œuvre de PAE WHITE -3-

http://www.institut-bernard-magrez.com/artistes/pae-white

***

***

Champs d’éclamour

 

 

Le temps goutte à goutte en  reflets

Toujours.

Les rais-lumières succombent dans les prés

Peupliers d’argent, colonnes, orbes

Chinoises.

Les vols s’enchantent et tournent nuages

Eclats métalliques fuient, s’orientent

Autour de la terre.

Inlassable géomètre, le temps glisse poète

 Comme rubans et langues. Enchantent d’algues,

L’œil qui se mouille.

 La  coursive des songes s’étire sur l’orgue feutré

 Les papillons scellent mes paupières

Sans bruit.

Le brise-lames du temps ; en arabesques

L’Immobile présence saule-à-seul, frôle frisson

 Sur l’épaule.

 Brise des jeux-de-moi, jeu des toits au loin

Au  miroir d’argent, silences d’ailes

 Or le soir s’avance.

Rouge bouge, bleus papiers de soi

S’ombrelle le soir de mousse

Douce.

Maïté L

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR

CHAQUE MINIATURE.

crédit photos: Maïté L

MES REMERCIEMENTS AUX CONCEPTEURS DE CETTE EXPOSITION QUI M’ONT PERMIS CES MOMENTS DE BONHEUR GRÂCE A LA RENCONTRE AVEC LES ŒUVRES ET LA POSSIBILITÉ DE FAIRE DES PHOTOS DANS LE RESPECT DES ŒUVRES, DES ARTISTES ET DE LEURS PROPRIÉTAIRES.

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *