La fête du Fleuve et le départ du Cauhtémoc-fin-

Dimanche 2 juin !…

L’entraînement à la course continue…

Sur le site de la Fête du Fleuve consulté très régulièrement, le départ du Cauhtémoc était annoncé pour le lundi 3 juin en début d’après-midi. Je voulais ab-so-lu-ment y assister tout  comme j’avais rêvé quelques années auparavant d’assister au départ du Belem dès que mon activité professionnelle me le permettrait.

 Nous étions donc sur un tout autre projet le dimanche, qui nous mènerait loin du Cauhtémoc.

Dimanche ,13 h…

Repas pris sur le terrasse, méritant d’être noté tant les beaux jours sont rares et éparpillés dans la saison ; préparation pour partir vers d’autres horizons …quand, en jetant un coup d’œil aux dernières nouvelles, avant d’éteindre l’ordinateur, je lus que le départ du Cauhtémoc était imminent, entre 13h 30 et 14h probablement !

information lue en ces termes:

« Fête du Fleuve : le « Cuauhtemoc » quitte Bordeaux en début d’après-midi: Le pont Chaban-Delmas se lèvera aux alentours de 13 h pour le laisser passer »

 

J’en restai baba ! Il était 13het des poussières, j’avais lu le matin-même que Le Cauhtémoc prolongeait le temps des visites à bord tard le soir pour satisfaire les nombreux visiteurs et soudain, revirement,il partait !

Tout d’abord, durant quelques secondes, je crus à une blague ! Une mauvaise info ! Le site de la Fête du Fleuve affichait toujours le départ pour le lundi à 14h…Sur le quotidien Sud-Ouest en ligne il était dit qu’en raison des difficultés dues au débit du fleuve et à tout ce qu’il représentait de dangers potentiels, le Cauhtémoc avait choisi d’avancer son départ : tout cela était plausible .

 13h05 …Le Cauhtémoc part bientôt ! à 13h 30 les marins rejoindront la mâture pour la parade finale !!!!!!!!!!!

 Que faire ? Téléphoner à l’Office de tourisme un dimanche ?y aller en vélo ? mais que faire des vélos ensuite? Bottes de sept lieues introuvables !Tapis volant aussi ! En moins de temps qu’il ne faut pour vous l’écrire, la décision est prise : nous tentons !

13h 15…Nous partons, attrapons le 1er tram au vol, le 2 ème aussi. Jamais nous n’avons vu un tram avancer aussi lentement alors que la voie est libre le dimanche après-midi ! Arrivés à l’arrêt « Quinconces », nous descendons en toute hâte car mon mari aperçoit les premiers marins monter le long des mâts !

DSC_3459

 Une longue ligne droite : le Cauhtémoc en point de mire…Et la course commence  sous les arbres, tout en effectuant les réglages en urgence de l’appareil photo !

DSC_3460

13h 35 :Arrivée sur les quais :course accomplie sans m’emmêler les pieds !

DSC_3466

Heureusement il y a suffisamment de marins sur le trois-mâts pour que nous puissions les voir monter, les voir s’installer sur les vergues, accompagnés par la musique.

DSC_3467

DSC_3471

DSC_3474

DSC_3476

DSC_3478

Lorsqu’ils seront tous en place, nous reprendrons les jambes à notre cou pour ne pas être gênés dans nos photos, par le « Quest for Adventure »  que le Cauhtémoc saluera plus tard au passage.

DSC_3479

DSC_3480

DSC_3484

Favorisés par l’effet de surprise du départ précipité du Cauhtémoc, nous trouvons facilement  une place près de la rambarde à mi-chemin entre le trois-mâts et le Pont Chaban-Delmas.

DSC_3481

DSC_3490

DSC_3491

14h:Le spectacle n’aura pas duré pas longtemps. Comme à son habitude le Cauhtémoc sera à l’heure ! On ne badine pas dans l’armée mexicaine et de toute façon, le départ d’un navire quittant Bordeaux doit s’effectuer exactement 2 heures avant la marée haute afin de gagner l’estuaire et l’océan dans de bonnes conditions.

DSC_3507

DSC_3508

Le remorqueur l’assiste puis rapidement s’écarte. Il viendra se placer aux côtés du trois-mâts et peu avant le passage sous le Pont, se placera derrière lui.

DSC_3501

DSC_3511

DSC_3510

DSC_3517

DSC_3523

DSC_3524

Un dernier coup de corne et bon vent !Au revoir Le Cauhtémoc !A bientôt!

DSC_3533

Evidemment tout cela  me fait réfléchir…

DSC_3008

Ce ne sont que des hypothèses mais…

La ville souhaitait garder le Cauhtémoc à quai jusqu’au lundi, la Fête du Fleuve se terminant le dimanche soir.

Le Cauhtémoc a un haut pouvoir d’attraction auprès des adultes et des enfants : il a reçu beaucoup de classes à son bord ; nous avons pu le constater nous-mêmes.

Les voiliers partis la veille, Le Cauhtémoc partant le dimanche après-midi, la Fête n’avait plus la même saveur…Donc a-t-on l’info…mais de façon confidentielle ! Ou est-ce une négligence de mise à jour sur le site de la Fête du fleuve ?

Je ne connais pas grand-chose à la marine, mais n’allez pas me faire croire qu’un bateau de cette importance, avec la rigueur dont il a fait preuve à chaque étape n’avait pas prévu de partir !Il connaissait depuis la veille et le départ de la Solitaire les conditions de navigation sur la Garonne.

Sur le site de la course du Figaro…j’ai pu constater rétrospectivement que le départ du Cauhtémoc était fixé au 2 juin, l’info publiée le …28 mai.

Dommage pour tous ceux qui auraient pu venir nombreux assister au départ du Cauhtémoc !

Ainsi se termine mon reportage que j’ai bien failli ne pas mener à son terme ! La chance heureusement est parfois au rendez-vous !

DSC_0026

Maïté L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *